La présence des Malet Roquefort à Saint-Émilion, remonte à 1705. Au coeur du village de Saint-Emilion, le célèbre logis de Malet était habité au XVIIIe siècle par les ancêtres de la famille.

Né en 1971, Alexandre de Malet Roquefort part en Amérique du Sud faire son apprentissage de la vigne et de la vinification. De retour à Saint-Émilion, il devient négociant. En 1999, il fait ses premières armes avec le Château Armens (Saint-Émilion grand cru). Avec son épouse, il acquiert ensuite La Chapelle d’Aliénor (bordeaux supérieur), puis, avec 3 amis, La Connivence (pomerol). Aux côtés de son père, avec sa soeur et son frère, il dirige aujourd’hui l’ensemble des domaines familiaux, réunis sous la marque Domaines Comte de Malet Roquefort.

En 1969, des mosaïques antiques sont découvertes sur le lieu-dit Moulin du Palat, appartenant au Château La Gaffelière. Reconstitué, l’ensemble témoigne de l’activité viticole de la région à l’époque romaine. On y voit notamment grappes et ceps de vignes.

In arduis fortior, plus forts dans l’adversité, la devise de la famille se transmet de génération en génération.